Éparpillements

... parce que j'aime parler pour ne rien dire...

dimanche 21 décembre 2008

Faute de macarons, on mange d'la galette...

Mes amis parisiens sont en ville pour les Fêtes... Comme à chacunes de leurs visites, on les reçoit... C'est demain chez François. Il s'occupe du plat principal et des fromages et j'apporte le pain, le potage et le dessert.

À la demande de Véro (pas celle qui aime Sarko, l'autre, la parisienne) j'ai refait les merveilleuses crèmes brulées à l'érable de Bergamote.

Que faire avec les blancs? Pourquoi ne pas saisir cette occasion et essayer de faire des macarons?

Je suis allée voir ici pour l'inspiration et la méthode.

La belle idée... LA CATA plutôt!

Ils goûtent bon mais ne ressemble en rien aux merveilles tant convoitées par des milliers de cuisiniers téméraires et pleins d'espoir...

Les voici, les tites horreurs.






Ils ont un peu la texture des amarettis italien et je n'ai pas mis assez d'extrait d'érable alors ils ne goûtent pas vraiment l'érable.

Mais ils goûtent bon, donc tout n'est pas perdu!!

:p

mardi 2 décembre 2008

Sympa...

Je suis toute nouvelle au monde de la photo... l'hiver dernier, mes amis s'étant acheté une nouvelle caméra numérique, ils m'ont donné la vieille.

Je m'amuse à prendre des photos et ai ouvert un compte sur Flickr pour que mes potes voient mes progrès.

Aujourd'hui, j'ai reçu un courriel de schmap qui m'annonce qu'une de mes photos sur Flickr a été pré-sélectionnée pour la prochaine livraison Torontoise.

J'en suis étonnée et ma foi, flattée.



Je saurai, à la mi-décembre, via Flickr si ma photo a été sélectionnée.

dimanche 30 novembre 2008

Vraiment trop con!!

P'tain, j'y crois pas!

Des fois de me trouve tellement con de chez con que je me balancerais d'effroyables coups de pied au cul!

Vers la fin de l'été, un collègue a pris nos sous et s'est procuré pour nous, longtemps à l'avance, des places pour la diffusion sur écran de cinéma de "La damnation de Faust", mis en scène par Robert Lepage, en direct du Met de New York.

Je me demandais hier quand c'était... j'ai sorti mon billet de mon porte-feuilles et voilà!! Ma bêtise, reçue en pleine tronche! C'était pour le 22 novembre, grosse épaisse!! Puisque je ne vais jamais nulle part, je n'ai pas d'agenda... et personne au boulot n'a reparlé de cette sortie... j'espère qu'ils n'ont pas tous fait comme moi...

*soupir*

C'est non seulement 24$ dans les poubelles mais une belle occasion de ratée!! J'adore Lepage, l'opéra et le mythe de Faust...

Il y aura semble-t-il rediffusion le 13 janvier... j'ose pas acheter mon billet tout de suite!

:p

vendredi 14 novembre 2008

!@#$%&*!@# d'araignées!!!!!!!

On ne peut pas dire que j'aie peur de grand-chose... souris, hauteurs, couleuvres, vols en avion, montagnes russes ne m'énervent pas vraiment le poil des jambes...

Il y a deux choses qui me terrifient: les fanatiques religieux et les araignées!

Si ma peur des fanatiques s'est développée dans mon age adulte, ma peur des araignées remonte à ma plus tendre enfance.

C'est viscéral! Je sais que c'est niaiseux mais c'est extrêmement difficile à contrôler. J'ai le coeur qui bat très fort et je commence à hyperventiler si j'en vois une dans la maison et je ne dormirai pas tant qu'elle ne sera pas tuée, écrapoutie, anéantie!

Pour une raison que j'ignore, dans mon nouvel appartement il y an a souvent. Depuis l'arrivée de l'automne j'en assassine au moins une par semaine. Je prend mon courage à deux mains et détruit l'envahisseuse avec la détermination et la bravoure digne de Brave Heart!

Ce soir en rentrant du boulot, j'en ai trouvé deux!!

Cibole!!

J'hais les araignées!!!!

:(

vendredi 7 novembre 2008

Complètement "addict"...

... à "House"!

C'est drôle, je regarde rarement les émissions de télé lors de leur diffusion originale... je les découvre souvent en reprise, les soirs d'insomnie, sur des chaines comme Bravo ou Showcase...

"House" ne fait pas exception à cette règle.

J'adore, j'adore, j'adore... je l'adore!

:D

jeudi 23 octobre 2008

Une tite vite avant d'aller chez maman...




You Are a Grilled Cheese Sandwich



You are a traditional person with very simple tastes.

In your opinion, the best things in life are free, easy, and fun.

You totally go with the flow. And you enjoy every minute of it!



Your best friend: The Peanut Butter and Jelly Sandwich



Your mortal enemy: The Ham Sandwich

dimanche 19 octobre 2008

Mauvais sort quand tu nous tiens...

... ou "Quand le boeuf veux pas chier dans pelle"*

Ce n'est un secret pour quiconque me connais bien, j'adore les films de Kung Fu : les vieux (particulièrement ceux qui sont sortis des studios des frères Shaw), les nouveaux, mais pas ceux pour filles (genre "Le Secret des poignards volants"... brrrrrrr... ).

Pas étonnant donc que j'adore le magnifique
Jet Li.

Grâce aux divers quartiers chinois de Toronto et celui de Montréal, je possède une assez belle collection de ses films, acquis souvent à des prix dérisoires. Voilà quelques années que j'essaie de visionner son tout premier film, "Shaolin Temple", sans succès...

Ce film n'étant plus disponible chez les divers marchands de DVD (magasins ou internet), je l'ai acheté deux fois dans le quartier chinois de Montréal et j'ai dû, le coeur gros, le retourner deux fois car mon lecteur DVD qui lit pratiquement tout ce qui se fait de pratiquement partout, refusait de le lire... inutile de vous dire à quel point j'étais déçue...

Lors de mon dernier séjour à Toronto, j'ai acheté une troisième copie de ce qui commence à ressembler pour moi à un Graal cinématographique... Eh bé, rebelotte pour la déception! Impossible de lire le putain de film.

:(

Verrais-je un jour ce film tant convoité? Soupir... impossible à dire...

* expression savoureuse du Sagenay/Lac Saint-Jean exprimant la frustration lorsque les choses ne vont pas comme on veux.

mercredi 15 octobre 2008

Ben coudon...

À cheval donné, on a parfois envie de regarder la bride...

Dans ma boîte aux lettres cet après-midi, une zolie tite boîte-cadeau, grâcieuseté des Pharm-Escrocs Jean Coûteux, portant la mention "Livraison Spéciale... Un cadeau ajusté juste pour vous!".

Chouette, pensais-je, des drogues gratuites!

:p

J'ouvre la boîte avec fébrilité et j'en sors... des kotex osti!!!

Jean Coûteux et Kotex se sont associés afin de m'offrir deux beaux échantillons...

" - Êtes-vous contente Madame Brossard?

- Je crois rêver..." *

La vie est tellement pleine de belles surprises!

* Extrait de "Ciné-Quiz", un vieux sketch de RBO

dimanche 5 octobre 2008

25 ans de loyaux sévices!

Heheh...

Bé oui, je sévis au théâtre depuis maintenant 25 ans! 25 ans qu'ils m'endurent!!

:p

Le 3 octobre 1983, une jeune étudiante, venue de sa banlieue morne et mortellement ennuyante, commençait son premier quart de travail comme ouvreuse dans la plus grande maison francophone de théâtre en amérique du Nord. "La petite" (surnom que me donnera bien vite celle qui deviendra plus tard ma plus vieille et plus grande amie) ne connaissait pas grand-chose mais était plutôt curieuse et débarquait, émerveillée, dans un milieu où l'on lisait, chantait et militait... C'était comme si la porte du monde s'était ouverte devant elle pour la première fois! Et ce monde était vaste et riche. Il y avait un ailleurs, il y avait autre chose, il y avait d'autres choix!!

J'ai beaucoup rit mais surtout beaucoup appris et beaucoup grandit au cours de ces 25 années. Je me demande souvent ce que je serais devenue si ma cousine, à qui on avait offert le poste, ne l'avait pas refusé, donnant à mon oncle, alors gérant de la salle, l'opportunité de me l'offrir...

25 ans plus tard, une petite fête a été organisée pour souligner l'événement, un petit "get together" amical où l'on m'a offert un trop mimi lecteur de MP3 et où l'on a exprimé reconnaissance et affection.

On passe le tiers de sa vie au boulot. Ça peut être très long si on y est malheureux. Mon boulot est parfois difficile tout n'y est pas toujours rose. Mais j'y suis très heureuse et m'y amuse beaucoup. Ça fait aussi plaisir de savoir que j'y suis appréciée!!

:)

samedi 27 septembre 2008

Trop hâte!

J'attend ça depuis le printemps dernier, depuis que ma chaine préférée, la chaine Food Network (ça vous étonne? :p ) a annoncé qu'elle présenterait la dernière aventure télévisuelle de mon beau Gordon Ramsay, The f Word.

Ça commence mardi soir prochain à 21h00! Je suis excitée comme une puce!!

Avec Kitchen Nightmares lundi (sur Food Network) et mardi (sur Global). La semaine débute avec un festival Gordon Ramsay!

Wooooo!!!!!!

Manque plus qu'une nouvelle saison de Hell's Kitchen pour me combler tout-à-fait!

:D

P'tain... y'en a partout!

Quoi donc?

Des bouquins pardi!

Je suis à organiser ma "salle de loisirs". Avec le boulot et la fatigue mon installation dans mon nouvel appartement est longue et je commence à peine à en voir le début du bout de la fin...

:p

Boîte après boîte, des romans, des livres de philo, de socio, de recettes, de savonnerie, d'aromathérapie, des biographies, des bandes dessinées, des livres d'art... ils sont partout!!

Un vrai cauchemard de Conservateur!

:D

jeudi 18 septembre 2008

Un petit baume sur l'âme...

On dit que la poésie est un baume sur l'âme... sensible aux écrits des poètes, j'ai toujours été terrorisée par les shows de poésie, croyant (à tort) qu'ils me seraient innaccessibles et que j'en ressortirais ébétée, n'ayant rien compris... jusqu'à ce qu'un collègue de travail monte "Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent".

J'en suis en effet ressortie ébétée mais d'émerveillement!

Le "happening poétique" de Loui Maufette a complètement changé ma perception des shows de poésie.

"Poésie, sandwhichs et autres soir qui penchent" a vraiment été pour moi une expérience foudroyante, trippante, jouissante.

Le show a déjà quelques poils au menton puisque une sixième édition nous est proposée fin septembre.

Je vous laisse lire une partie du communiqué de presse, qui inclut des extraits de critiques, c'est cent fois plus éloquent que mon verbillage!

Dans cette sixième édition (et oui déjà), retrouvez vos hôtes : Nathalie Breuer, Karina Champoux, Guillaume Champoux, Henri Chassé, Francis Ducharme, François-Xavier Dufour, Maxim Gaudette, Eveline Gélinas, Émilie Gilbert, Benoit Girard, Alexandre Hélie, Tania Kontoyanni, Renaud Lacelle-Bourdon, Steve Laplante, Roger La Rue, Julie Le Breton, Loui Mauffette, Benoit McGinnis, Pascale Montpetit, Olivier Morin, Yves Morin, Patricia Nolin, Brigitte Paquette, David Savard…

qui acclameront entre autres :
Dave St-Pierre, Jim Morrison, Geneviève Desrosiers, Paul Éluard, Geneviève Letarte, Marina Tsvetaieva, Marie Chouinard, Patrice Desbiens, Marguerite Duras, Tony Tremblay, Arthur Rimbaud, Claude Gauvreau, Guy Mauffette, et bien d'autres…

Entre le spleen de l'enfance et l'exaltation de la cérémonie, URGENT besoin de vous retrouver !!!

À plus !
À tout de suite !!!


Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent
Une production Attitude Locomotive
Dans le cadre de la 14e édition du Festival international de la Littérature
- Spectacle de clôture -

Samedi 27 septembre à 20 h 30
Dimanche 28 septembre à 16 h


À la Cinquième Salle de la Place des Arts
BILLETTERIE : 514 842.2112 et http://www.laplacedesarts.com

LES ÉCHOS

Mon coup de cœur de l’année… Coup de foudre poétique… Une alchimie miraculeuse tenant à la fois de la fièvre créatrice de Loui Mauffette, de la générosité de ses amis acteurs (la crème de la crème des acteurs de théâtre de Montréal), de la liberté folle mais respectueuse avec laquelle ils ont abordé les poèmes… Un merveilleux feu roulant de mots, d’images, d’émotions, m’entraînant au cœur de l’âme humaine, tantôt avec la légèreté effervescente du champagne, tantôt avec la profondeur troublante des eaux profondes. Il y a longtemps que je n’ai pas vécu un aussi bel éblouissement au contact d’un spectacle… Il faut que ce spectacle soit vu par le plus grand nombre possible : les adultes, les ados, ceux qui aiment la poésie comme ceux qui l’exècrent, n’importe qui en fait, qui a envie de se faire du bien à l’âme.
- Nathalie Petrowski, La Presse.

Ce spectacle magique nous a entraînés dans son tourbillon lyrique… Les interprètes donnaient à la poésie sa plus merveilleuse rampe d’envol.
- Odile Tremblay, Le Devoir

Un happening imaginé par Loui Mauffette qui donne aux mots leurs lettres de noblesses… Le Guide alimentaire canadien ne fait pas de prescription en matière de poésie. Malgré un regain de faveur, celle-ci doit encore imposer sa présence parmi les nourritures essentielles, ce en quoi un spectacle comme Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent devrait l’aider, et pas peu… Comme feu son père, Mauffette mélange les styles de musique. Et il varie les éclairages, joue de la rupture de ton et de l’apparition, en appelle du mot moins contourné que rêvé qu’est la danse, module bien les atmosphères. Le rythme est bon. Il vient de la foule d’états induits par des textes et des musiques restitués parfois à l’orée du rêve…
- Jean St-Hilaire, Le Soleil

Loui Mauffette et ses nombreux amis du milieu théâtral montréalais nous présentaient un happening poétique échevelé, enivrant, propre à faire mentir tous les préjugés qu’on peut nourrir à l’égard d’un spectacle de poésie. Dans une Cinquième Salle sens dessus dessous, les mots n’avaient jamais volé aussi librement.
- Tristan Malavoy-Racine, VOIR

L’expérience est jubilatoire, tant pour le public que pour les comédiens… L’Harmonie se fait dans l’ébullition artistique… Ce festin littéraire montre à quel point la poésie est faite pour être vue, entendue plutôt que lue… La pièce est incontestablement un beau moment de littérature poétique, de théâtre, d’humour et de mélancolie… On en reprendrait volontiers.
- Anabelle Nicoud, La Presse

S’il y a une logique dans Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent, la soirée de poésie orchestrée par Loui Mauffette, c’est bien celle de la fête et du jeu… On ne devine aucun mariage de raison entre les convives de chair et ceux de papiers, tant chaque combinaison mots-voix-gestes semble aller de soi. Chaque prestation est une embrassade tendre, ou violente, émouvante ou drôle à mourir… Cet hommage senti à son père Guy, poète et homme de radio, ainsi qu’aux joies et à l’insouciance de l’enfance, aurait bien pu ne jamais se terminer, tant l’appétit des convives-spectateurs était sans fond devant une substance si juteuse et si bien présentée.
- Alexandre Cadieux, Le Devoir

Information média : Marie-Michele Paul, Communications Papineau-Couture, 514 842-3851 mariemichelepaul@gmail.com
Information Attitude Locomotive : Olivier Chassé 514 813.3571 attitudelocomotive@gmail.com

L'automne arrive à grands pas avec le froid, la grisaille et la déprime... Je vous promet que si vous n'y allez pas, il vous manquera un tit quelque chose pour passer l'hiver le coeur au chaud!

Offrez-vous sans culpabilité ce plaisir jouissif, trippant, gourmant.

:p


J'ai mal à ma culture

Cette vidéo m'a franchement déprimée.

Que dire de plus...

jeudi 4 septembre 2008

Planifier, c'est parfois payant!

Si vous avez des amis à Toronto mais trouvez que le voyage coûte cher, tentez votre chance sur le site web de Coach Canada! Cette compagnie d'autobus offre des billets à prix vraiment avantageux!!

Les billets pour octobre devaient être mis en vente au plus tard à la mi-septembre mais on ne pouvait nous donner de date précise... Je visitais donc le site matin et soir afin d'obtenir des billets le moins cher possible.

Euréka!! J'ai réussi ce matin à obtenir des billets à 10,00$. Incluant les taxes, c'est un allez-retour qui ne me coûtera que 21.76$. Incroyable, non?

Les quantités sont bien sûr limitées et les tarifs augmentent au fur et à mesure que les billets les moins chers disparaissent.

mardi 2 septembre 2008

Pendant plus de sept heures, nous avons pêché!! :p

Je voulais en faire depuis longtemps... cette année fut la bonne!

Avec mon ami Françoys (c'est toujours plus agréable entre amis!), nous avons passé l'après-midi et le début de la soirée de la Fête du travail à préparer les pêches dans le sirop. L'inspiration et la marche à suivre sont fournies ici.

Ce fut beaucoup de travail. Nous avions 11 paniers. On n'arrêtait pas de s'émerveiller devant la beauté de nos pêches. Nous les avons achetées en spécial à 2.99$ le panier chez SuperC et AUCUNE n'était gâtée, meurtrie, moisie...

Elles étaient d'autant plus belles lorsqu'on les pelait! Juste sous la peau, la chair était rose par endroit, comme si elles rougissaient d'être ainsi dévêtues!!

Puisque je n'ai pas d'énormissime chaudron, nous avons fait deux fois une recette. Comme elles se séparaient un ti peu mal du noyeau, nous les avons coupées en quartier. Chacun s'est retrouvé avec 15 pots de 500ml de pêches et du sirop en surplus.

Il restait pas mal de sirop. Le sirop de la première recette a été filtré et bouilli pendant presque une heure... je vous dis pas l'odeur!! Môman!!! Le sirop de la deuxière recette a été empoté et stérilisé sans filtrage et sans cuisson suplémentaire... on voulait tester la différence de goût et de conservation...

Je suis encore fatiguée et courbaturée mais lorsque je regarde mes trésors, je suis toute joyeuse. C'est comme si on avait mis l'été en pot!




Le pot avec les pêches, c'est le 500ml. Le 250ml contient le sirop bouilli et filtré. Le sirop non filtré et non bouilli est dans le tit 125ml.

Quand je pense à ce sirop sur par example un quatre quart au citron, j'en ai des frissons!

:D

vendredi 29 août 2008

Terrifiant!!!

Je n'ai jamais voulu de téléphone portable... Je n'en vois pas l'utilité dans mon quotidien et je trouve que dans mon cas, ça serait de l'argent (durement gagné) gaspillé... Il m'arrive une ou deux fois par année de me dire "hmmmm... un portable serait utile en ce moment".

À mon avis, une ou deux fois par année ne justifie pas une telle dépense.

En voyant cette vidéo, j'étais bien contente de ne pas tripper sur les portables!

:p

dimanche 24 août 2008

Youpi!!


J'étais "passée tout droit" l'année dernière... Lorsque j'ai enfin pu m'organiser, la saison des framboises était finie. J'en ai été triste toute l'année (ben oui, j'exagère un peu!).

J'avais du temps et un peu d'énergie cette fin de semaine. Il fallait bien sûr que ça soit la fin de semaine la plus chaude de l'année...

Mais j'ai vaillament pris le chemin du Marché pour acheter mes framboises afin de faire ma provision de confitures pour l'année.

À cause de la pluie et du mauvais temps, elles sont très chères cette année... je me suis donc résignée à n'acheter qu'un "crate".

Certains d'entres vous me diront que l'auto-cueuillette est la solution la plus avantageuse... C'est malheureusement impossible pour moi... Je suis extrêment sensible aux coups de chaleur et au soleil... sérieux, je regarde une photo de coucher de soleil et j'attrappe une insolation!!

:D

J'ai quand même réussi à faire treize pots de 250ml.

Je devrais bien réussir à en avoir jusqu'à l'an prochain... :p

mercredi 20 août 2008

Une plogue...

Je reviens d'un spectacle très bien fait, très bien rodé et très bien interprété, très divertissant et assez impressionnant...

"Elles" est un spectacle musical où l'interprète se métamorphose en Alys Robi, en Liza Minelli, en Dalida et quelques autres devant nous. La vidéo donne une idée du genre de spectacle mais à mon avis ne lui rend pas justice...

Ouais, bon, mon opinion est un peu biaisée parce que ce spectacle a été créé, est présenté et interprété par ma soeur.

N'empêche...

Il y avait un moment que j'avais vu ma soeur en spectacle. C'est assez éblouissant de la voir se transformer ainsi devant nos yeux pour incarner ses personnages. Car elle n'imite pas, elle incarne Piaf, Dufresne, Madona et les autres. Sa voix est puissante, elle bouge très bien et elle possède bien ses personnages.

Il ne reste que trois représentations... si vous aimez le genre "Revue Musicale" vous adorerez votre soirée!

"Elles"
Le Balcon, café-théâtre
304, rue Notre Dame Est
Vieux Montréal
Information, réservation et billetterie(514) 528-9766 / 1-888-528-9766

Ah oui! Vous pouvez aussi profiter du forfait "souper-spectacle".

Une belle sauce rapido... avec les bettes à carde de Véro!

Véro a un tit jardin où elle fait pousser tomates, laitues et légumes variés. Véro n'étant pas du type chichoïde, je fus il y a quelques jours l'heureuse récipiendaire de belles tomates, échalottes et bettes à carde.

Je dois "souper" rapido ce soir...

J'ai utilisé mes bettes à carde pour me faire la délicieuse sauce que voici :




Je l'ai déposée sur des "rotelles" et c'est vraiment bon!!

Sauce tomate et bette à carde

- 2 gousses d'ail en tits, tits morceaux
- 2 échalottes en tits, tits morceaux
- 4 bettes à carde hachées
- 1 pot de 500ml de tomates en dés
- 1/4 de tasse de crème
- sel et poivre au goût

Faire fondre dans un poelon anti-adhésif ail, échalottes et bettes. Ajouter ensuite les tomates et le sel et poivre. Ajouter ensuite la crème.

Laisser mijoter le temps de cuire les pâtes.

Déguster en pensant à votre généreuse amie!

:D

vendredi 15 août 2008

Il est de retour!

Il me manquait!

De temps en temps, j'allais "scéner" chez lui pour voir si il était revenu... et je revenais sans l'avoir vu.

Aujourd'hui, il était là.

Il est enfin revenu! Toujours aussi rigolo et sympa.

Je suis bien contente.

Un mystère résolu et une cliente pas contente...

Au moment de planifier mon déménagement, j'ai aussi planifié de changer de fournisseur de services (internet, téléphone et télévision), n'étant pas très heureuse avec celui que j'avais...

Je pris des renseignements auprès d'une coop de télécommunications dont les tarifs me semblaient alléchants. Le fait que ce fournisseur soit une coop me plaisait aussi grandement. Seule ombre au tableau, on me demandait un dépôt de sécurité de 100$. Je n'ai pas de problème avec cette façon de faire à la base... cependant, on me demandait ce montant sans être en mesure de m'assurer que le service était disponible dans mon quartier. À ces conditions, il était bien sûr hors de question de faire affaires avec eux et les remierciai donc de leur temps et je suis partie voir ailleurs...

Ailleurs ayant satisfait mes attentes, je pris donc un contrat avec eux.

La compagnie que j'ai choisie m'assura qu'il n'y aurait aucun problème à conserver mon numéro de téléphone. Ils s'occupaient de tout. Génial!

Deux jours avant mon déménagement, je reçois un appel de mon futur fournisseur m'expliquant que mon fournisseur actuel refusait de céder mon numéro de téléphone, alléguant que j'avais annulé mon service, ce qui était complètement faux.

Je pestai contre la malhonnêteté de ce fournisseur mais je n'y pouvais rien... après 22 ans, je devais changer de numéro de téléphone. Bon, c'est quand même pas trop grave, il faut avouer qu'il y a bien pire et que ce petit désagrément n'est en fait pas grand-chose.

Un mois et demi plus tard en prenant mon courrier je reçois... une facture!! De qui? De la coop!!

Une facture pour un mois et demi de service pour un numéro que je n'ai plus depuis le 25 juin...

Ah! Ah!! Voilà pourquoi mon nouveau fournisseur n'a pu obtenir mon numéro de téléphone... il était déjà réquisitionné par un fournisseur qui malgré ma "non-inscription" s'est permis de me fournir un service que je ne leur ai pas demandé officiellement.

Quel imbroglio!

lundi 28 juillet 2008

Montée de lait...

Avertissement: entrée complètement émotive et pas nécessairement réfléchie...

Sur un forum que je fréquente, il y a un fil de discussion à propos de la jeune femme qui a obtenu la deuxième place au concours "Miss Angleterre". J'ai toujours trouvé ce genre de compétition complètement débile... alors pourquoi je vous en parle?

Parce le mec qui a lancé la discussion trouve que parce que la jeune femme est ronde (même si de son propre aveux jolie), elle n'aurait non seulement pas dû obtenir la deuxième place mais n'aurait pas dû être admise au concours!

C'en sont suivis plusieurs commentaires désobligeants sur les femmes rondes et le dégoût qu'elles inspirent... charmant. Les femmes ont répliqué vertement, bien évidemment. Bien sûr d'autres mecs ont redoré le blason de la gent masculine en débatant que les femmes rondes pouvaient être attirantes pour beaucoup d'hommes... et plusieurs femmes y sont allées de leurs triste histoire de dégoût de soi et du long chemin pour apprendre ou réapprendre à s'aimer...

Je n'ai pas de problème avec mon apparence, je suis à l'aise avec qui je suis. L'amour de mes parent et la tendresse de mon père ont fait de moi une personne qui a confiance en elle et qui s'aime. "Je suis comme je suis" est mon hymne. Si un mec me dénigre parce que je suis trop grosse à son goût (ce qui arrive rarement), je l'envoie paître et passe au suivant... mon poids n'a d'ailleurs jamais été un problème dans ma relation avec les hommes. Mais ce n'est pas le cas de toutes les femmes. Entres autres histoires à faire pleurer, une des femmes sur le site a raconté comment sa mère est morte d'anorexie parce que son stupide mari ne cessait de la harceler et de lui dire qu'elle était grosse (elle mesurait 5'6" et pesait 125 livres - on est loin de l'obésité morbide!!). Il lui tapait les fesses en lui disant "faut que tu te débarrasse de ce gros cul"!!!! A force de ne pas manger et faire de l'excercice à outrance, son corps a jeté l'éponge... ses organes se sont arrêtés un par un et elle est morte...

Et c'est ÇA qui me met en colère!!! Je suis, comme on dit ici "choquée noire". Ce qui me met en colère c'est comment tant de femmes placent l'estime d'elle-même dans le regard des autres et des hommes en particulier. Tant de femmes se rendent très malades ou meurent parce qu'elles essaient d'atteindre des idéaux de beauté qui sont complètement irréalistes et subjectifs pour plaire à un gros imbécile qui ne l'aime pas assez pour l'accepter telle qu'elle est!

Est-ce que ça va cesser un jour? Serons-nous un jour assez évolué pour trouver la beauté dans toutes ses manifestations?

Amis lecteurs et amies lectrices, ceux et celles d'entres-vous qui ont des filles, je vous en conjure, apprennez-leur qu'elles sont belles, qu'elles sont fines, qu'elles sont intéligentes et que personne, PERSONNE n'a le droit de leur dire le contraire!

:'(

samedi 26 juillet 2008

Des "sécisses" végé pas dégueux!

Pour beaucoup de végétariens, la saison des barbecues peut s'avérer un tantinet tristounnette... même si il existe une multitude de produits "végé" destinés à la grillade, bien peu d'entres eux passe le test de goût. Il faut souvent essayer plusieurs marques et saveurs afin de trouver boulette ou saucisse que l'on aime.


J'avais plus ou moins abandonné l'idée des hot-dogs maison car les saucisses au tofu que je trouvais sur le marché étaient absolument infectes! De plus elles sont très difficiles à digérer parce que trop (ou mal) épicées.


Cette semaine en faisant mon marché, je suis tombée sur ceci:




Je connaissais pourtant la marque Unisoya mais n'avais jamais vu leur saucisses... hmmm... j'en mis donc un paquet dans mon panier en me disant "on verra...".


Je les ai essayées ce midi. Eh ben, je les trouve très bonnes. Et contrairement aux autres marques je n'ai pas passé l'après-midi à regretter mon repas à cause de "rappels" digestifs!!


:D


Si vous êtes végétariens mais ne mangez plus de hot-dogs parce que vous ne trouvez pas de saucisses à votre goût, essayez cette marque.


Moi je suis bien contente de l'avoir découverte!

lundi 21 juillet 2008

Trop gâtée!

Cet après-midi j'au eu le plaisir de revoir Bergamote. Je l'avais rencontrée une première fois lors de mon dernier voyage à Paris. Puisque l'après-midi avait été super agréable, il a fallu remettre ça et profiter du fait qu'elle est en ce moment à Montréal.


Nous sommes allées prendre le thé chez Camelia Sinensis dans le Quartier Latin et on s'est ensuite promenées rue Saint-Denis (en faisant un tit détour par le Carré Saint-Louis) et en redescendant vers le métro Berri, on a pris la rue Drolet pour qu'elle puisse voir les jolies maisons.


J'avais apporté les cornets confectionnés hier pour Bergamiss et voilà tit pas que Madame Bergamote sors de son sac des surprises pour moi!

Revoir une personne qu'on aime bien est déjà un très beau cadeau, quand on rajoute des friandises en plus, y'a de quoi combler une gourmande!


:D

Voici ce qu'elle m'a rapporté!!





Ouais bon... la photo est pas géniale (j'ai de la graine à manger avant de pouvoir prendre des photos de blog qui ont de l'allure!) je vous décris donc:


- un sac de pastilles Vichy, extra pour la digestion!
- une boîte de bonbons à l'anis de l'Abbaye de Flavigny
- une méga tablette de nouga tendre de Montélimar


Miam!!


Merci chère Bergamote d'outre-Atlantique et j'espère avoir le plaisir de te revoir avant ton retour chez toi!

dimanche 20 juillet 2008

Une surprise pour Bergamiss!

Bergamote, la Grande Prêtresse des sucreries, est en vacances au Québec... je doute qu'elle prenne le temps de lire les blogs donc la surprise ne sera pas gâchée... chut! Je la vois demain.

;)

Comme sa maman qui rafole des produits de l'érable, sa fille Bergamiss adore les cornets à l'érable. Il paraît qu'elle en réclame souvent.

Grâce à Isa (merci Isa, tu es un génie!) je vais pouvoir lui faire ce tit plaisir.

Ces cornets ne sont pas difficiles à faire, ne prennent pas beaucoup de temps et sont complètement délirants!

Mélanger dans une grande casserole :

1/2 tasse de crème 35%
1/2 tasse de sirop d'érable
1/2 tasse de beurre
1 tasse de sucre (pour la deuxième "batch" j'ai utilisé de la cassonnade et j'en préfère le goût)

Faire bouillir à petits bouillons jusqu'à ce que le mélange atteigne 240 degrés F.



Verser dans des mini-cornets (j'en ai trouvé chez IGA mais je sais qu'il y en a chez Oscar) et laissez refroidir.



Le cornet sur la photo n'est pas complètement refroidi mais je ne pouvais plus attendre... La texture est douce et onctueuse mais se tient bien... C'est inhumain comme c'est bon!

samedi 19 juillet 2008

Mon péché énergétique...

Je travaille fort pour être une bonne éco-citoyenne... je recycle, je ré-utilise et je réduis. J'évite les aliments emballés à l'excès, j'ai des sacs ré-utilisables pour les courses, je n'ai pas de voiture et mes surplus de consommation sont plus gastronomiques que matériels.

Seule ombre au tableau, mon climatiseur.

Je ne peux pas (plus) vivre sans.

Non seulement je déteste la chaleur mais ça me tue. J'ai du mal à dormir, j'ai mal à la tête, j'ai mal au coeur et je veux assassiner la terre entière! J'ai passé la majeure partie de ma vie à pester contre l'été, à maudire son arrivée et à souhaiter le retour de l'hiver dès le mois de mai.

Il y a trois ans, je me suis offert un climatiseur. Le prix était réduit du tiers parce qu'il était cabossé et égratigné. Je ne me suis jamais tant félicitée pour un achat.

Depuis que j'ai ce climatiseur, je ne peste plus contre l'été (enfin, presque plus) car je peux dormir et travailler (et cuisiner) dans ma maison sans sentir mon sang en train de bouillir dans mes veines.

Certes, il noircit mon carnet de notes d'éco-citoyenne mais il m'a redonné le goût de l'été!

:)

lundi 14 juillet 2008

Recyc-Frigo, c'est pas d'la frime!

Une collègue de travail m'avait parlé de ce programme de Hydro-Québec.

Le frigo que j'avais était vieux, très vieux, très très vieux... Heureux hasard, le logement dans lequel j'ai emménagé depuis peu était équipé d'un frigo.

J'avais cependant entendu parler de pépins concertant ce programme. Le gens ne recevaient pas leur chèques, devaient réitérer leur demande de servcie, etc...

Je me suis dit que même si je ne recevais pas le chèque, je serais au moins débarrassée de ce vieux dinosaure et que je n'aurais pas à le déménager!

J'ai donc téléphoné début juin pour prendre rendez-vous... ce fut en effet un tit peu compliqué mais les "déménageurs" sont bien venus la journée indiquée et sont partis avec le mastodonte. Le "hic" dans ce programme, c'est que vous devez avoir un vieux frigo mais qui fonctionne encore... Chance innouïe, l'un des déménageurs m'a dit "heureusement qu'on venait le chercher aujourd'hui, ce frigo n'en avait plus pour longtemps!!".

J'étais déjà bien satisfaite, me disant que si je recevais le dit chèque tant mieux et si je ne le recevais pas, ben tant pis, au moins je n'étais pas aux prises avec un frigo mort.

Eh ben, il est arrivé par le courrier d'aujourd'hui, ce chèque! Un beau 60$ tout rond, rien que pour moi.

Merci Recyc-frigo!

Un pain pour la fête des français!!

Quoi de plus approprié?

Même si je ne suis pas tout-à-fait installée (c'est long), j'avais envie de reprendre mes vieilles habitudes, de prendre soin de moi, de me gâter.

Ben oui, pour moi, se faire un pain, c'est se gâter! :)

Mes livres de "récettes" sont encore dans leurs boîtes et j'avais beau me creuser la tête, aucune recette ne me revenait à l'esprit.

Je venais tout juste de baver, bon, disons saliver, restons polis, chez Isa à cause de ses mini-cornets à l'érable que Jasmine a refait mais en portions anti-régime (vilaine, vilaine Jasmine, honte à toi!! :p ). J'ai donc cherché chez Isa une recette de pain. J'ai choisi celle-ci et j'y ai rajouté un oeuf.




N'ayant pas encore défait toutes mes boîtes et ne trouvant pas mes moules à pain, j'ai utilisé une lèche-frittes. Ça m'a donné un joli pain style campagnard.

Il est mouelleux, léger et délicieux!

Merci Isa!!

Bonne Fête les franchouillards!

samedi 12 juillet 2008

J'y suis allée... même malade! :p

Je me suis presque trainée hors de mon cocon pour assister ce soir à la représentation du Malade Imaginare, donnée par la Comédie Française au Théâtre du Nouveau Monde

J'en reviens fort fatiguée et endolorie (mon dos me fait encore souffrir) mais je suis bien contente d'y être allée.

Le Malade Imaginaire est loin d'être mon Molière favori (je préfère Le Misanthrope et LeTartuffe) mais je voulais quand même voir cette pièce jouée par une troupe si ancienne et dont Molière est presque une spécialité!

J'ai surtout apprécié la sobriété de la mise en scène et du jeu des comédiens. Il y a bien sûr des moments rigolos mais la pièce n'a pas été montée pour que le spectateur se tape les cuisses à tous bouts de champs! C'était, disons... rafraîchissant...

Les billets sont assez chers mais si vous avez un peu de sous à flamber, n'hésitez pas, ça vaut la peine.

mercredi 9 juillet 2008

Vive la France!!!!

Les liens d'affection qui nous unissent à nos "cousins" d'outre Atlantique sont difficiles à décrire mais pour plusieurs d'entres nous, très tangibles...

C'est un peu comme une relation amour/haine... Certains français adoooooooooooooooooorrrrent tout ce qui est Québécois tandis que d'autres ne voient en nous que de pâles copies d'eux-mêmes avec un mauvais accent.

La même chose se produit bien sûr de ce côté-ci de la barbotteuse...

Il y a des québécois qui n'aiment pas le regard autain et méprisant qu'ils perçoivent de certains "cousins", tandis que d'autres affectionnent la culture, l'art de vivre, la politesse et bien sûr l'accent... (surtout celui du sud :p )

Je suis du deuxième groupe. J'ai aimé ces "parents éloignés" depuis l'enfance tout en défendant bec et ongle mon pays, sa culture et ses accents. J'ai décidé d'ignorer les méchants "cousins" qui ne nous aiment pas, préférant faire semblant qu'ils n'existent pas, et garder mon affection pour ceux qui nous aiment. De toutes façons je sais très bien qu'ils sont plus nombreux... :)

Cet été nous recevons en nos murs la troupe de la Comédie Française. Nous sommes évidemment très excités et très heureux. Même si nous ne sommes pas producteurs et ne faisons que louer notre salle, ils sont quand même "nos" invités. Chaque fois que nous acceuillons une compagnie française, ça nous rend guillerets.

Aujourd'hui nous avons fait la connaissance des deux petites filles qui jouent en alternance dans la pièce. Ce sont les petites filles les plus mignonnes, drôles et sympa qu'on ait rencontrées... Les membres de la troupe sont aussi très gentils.

Amis franchouillards, le 14 juillet est dans quelques jours... je profite de ce blog pour vous souhaiter une très belle fête nationale!!

Gros bisous d'outre-Atlantique!!

Et ceux qui sont ici y'en a pour vous aussi!

:D

samedi 21 juin 2008

P'tain, j'avais oublié...

... à quel point c'est d'l'ouvrage déménager!

Mon dernier déménagement a eu lieu il y a dix ans de cela (déjà). J'avais à l'époque déjà beaucoup de choses... la situation ne s'est pas améliorée depuis... au contraire!

Mais ce sont des choses dont je ne veux pas me débarrasser (des livres et des articles de cuisine), elles constituent mes abondances matérielles, mes réconforts et mes repères. Lire et faire à manger sont parmi les choses qui me plaisent le plus. Évidement, ça produit une multitude de boites quand on déménage!

On commence demain avec les bibliothèques et les boites.

En bonne procrastineuse que je suis, je ne suis pas très avancée mais l'opération va bon train.

L'installation sera cependant un peu plus longue.

Les anciens locataires ont laissé un foutoir innomable, une soue à cochon... j'ai beaucoup de travail à faire! Ils ont laissé des cartons pleins de choses à jeter, de la nourriture plein le frigo (merci de ton aide à le vider Véro! :) ), les trucs dans la baignoire, des éponges pleines de germes dans l'évier de la cuisine, des cochonneries dans le garde-manger et même une boite à chats pleine de... eh voui! de tits besoins de chats! Cochons!!

C'est sans compter la multitude de trous dans les murs qu'il faudra boucher et repeindre.

Ça va être long et je vais être bien fatiguée pendant un moment mais attendez!! Eheheh... ça va être beau chez nous!!

dimanche 11 mai 2008

De maman à moi...

J'aime les vieilles choses... j'aime les choses qui se transmettent de générations en générations... les "trésors de familles"... j'ai toujours été lègèrement envieuse quand des copines me montraient des trucs en me disant: "ça vient de la mère de ma grand-mère...".

Mais mes parents étaient d'une génération où le vieux, c'était pas intéressant. C'était l'époque du formica, du neuf et du un peu clinquant. Dans ma famille immédiate donc, il n'y a pas vraiment de vieilles choses qui sont passées d'une génération à l'autre... enfin, presque pas...

Lorsque ma mère s'est marriée il y a presque 46 ans de cela, notre marraine (elle a tellement aimé sa marraine et son parrain qu'elle m'a donné les mêmes) lui a offert un service de vaisselle "pour la visite". Ma mère n'aime pas cuisiner et ne reçoit pas souvent. Cette jolie vaisselle a passé la majeure partie de sa vie dans du plastique au fond d'une armoire...

Je suis allée visiter ma mère aujourd'hui... elle m'a montrée une boîte dans laquelle elle a emballé le fameux service... que je pourrai emporter quand je serai déménagée!!

Youpi!!!

Je suis super contente! Non seulement parce que ça vient de notre marraine, mais aussi parce c'est la première vraie transmission d'un "trésor de famille". Ça me touche vraiment ce genre de truc.

Ah oui! De jolis verres en cristal (aussi offerts par notre marraine) viendront un jour s'ajouter à ma collection!

mardi 22 avril 2008

Magannée, magannée...

J'ai mal dans le bas du dos depuis un bon moment déjà... au début, c'était plutôt intermitent, ça venait, ça passait... depuis quelques mois, c'est presque constant. J'aime bien dire à Véro (pour lui faire un tit plaisir) que j'ai des problèmes de "sarko-illiaques"... :D

Mon accuponcteur ayant fait ce qu'il pouvait (sans grand succès... il a pû me soulager de bien des maux mais pas de celui là), je suis allée ce matin voir un ostéopathe. Le contact a été très bon et je pense qu'il va pouvoir m'aider...

Môssieur! J'en ai des affaires qui tournent pas rond!!

Mes autres problèmes de santé, dont mes fameuses migraines, pourraient aussi découler de ces tits bobos.

Tout est relié ou presque mais la cause principale de mes maux de dos est la déviation de mon sacrum... et il est dévié pas à peu près (je ne fais jamais les choses à moitié, moi!)! J'ai des vertèbres de coincées, un vide énergétique dans mon rein droit (que pourra traiter l'accuponcteur) pis chu pognée du torax (bon, j'ai pas trop compris, mais ça a l'air qu'y'a pas de "rebond", je vous reviendrai la-dessus :p ) !!!

L'origine de tous ces maux pourrait être une chute que je fis en descendant mon vélo du 2e à l'automne 2006 ou l'usure, ou la mauvaise posture ou...

L'important c'est que je sois encore sur la garantie et qu'on peut encore réparer cette machine qu'est mon vieux corps déglingé!

:D

jeudi 3 avril 2008

Une plogue sans vergogne!

On a lancé la saison 2008/2009 hier... Y va y avoir des trucs vraiment sympa!


Tous les détails sont ici.

Pis chu même pas gênée! :p

samedi 29 mars 2008

Woo hoo!!

Beaucoup de filles rêvent d'un "walk-in" rempli de chaussures et de vêtements...

Ben moi, je rêve d'un "walk-in" rempli de conserves, d'épices et d'ingrédients magiques pour composer de merveilleux petits plat, tout comme ceux qu'on peut voir dans certaines émissions culinaires de ma chaine préférée, la chaine Food Network.

Je déménage dans un nouvel appart cet été... Je change de quartier. J'ai trouvé un 4 1/2 dans Hochelaga-Maisonneuve. Un tit peu plus grand qu'ici, avec beaucoup de rangement et une grande cuisine. Je suis vraiment pas folle de la salle de bain (je vais y avoir du boulot) mais la cuisine en vaut la peine.

Comme dans beaucoup d'appartements montréalais il y a un long couloir qui va du devant à l'arrière. Au bout de ce couloir, se trouve une des deux entrées de la cuisine (on peut aussi y accéder par le salon). Cependant, c'est le coin de la cuisine où on installe la machine à laver et le sèche-linge. Cette entrée est donc plus ou moins bloquée, le sèche-linge étant assez près de l'entrée.

Les locataires actuels ont donc installé un long rideau qui cache cette entrée et utilisent les (environ) quatres pieds de couloir entre l'entrée du salon et la petite entrée de la cuisine comme espace de rangement.

Avec mon amie Véro (pas la parisienne, l'autre Véro-l'amoureuse de Sarko) on se disait que je pourrais placer un autre rideau au début de ce bout de couloir pour faire un espace de rangement fermé.

Hier soir, j'ai eu un flash!!! Puisque cet espace serait accessible par la cuisine (même si c'est un peu "tight") pourquoi ne pas l'utiliser comme "walk-in" garde-manger? Woo hoo!!!

Je dois retourner à l'appartement dans les prochaines semaines pour prendre les mesures des pièces... je vais aussi prendre des photos pour vous aider à visualiser tout ça!

:)

Je commence à avoir bien hâte! Les prochains trois mois vont me paraitrent bien longs!!

vendredi 28 mars 2008

Ils arrivent avec le printemps...

"Quoi ça?"

Plutôt "Qui ça?"

Ben, les français pardi!

D'habitude, à leur arrivée, y'a plus de neige. Ou bedon c'est eux qui arrivent plus tôt cette année ou bedon c'est l'hiver qui n'en finit plus... je pense qu'on a tous la réponse! ;)

Il y a toujours plus d'apparitions franchouillardes au printemps...

On en parlait cette semaine au boulot... beaucoup on acheté des places pour le spectacle, beaucoup sont venus porter leur CV et à chaque fois, c'est plus fort que nous, on craque (surtout s'ils ont l'accent du sud :p )!!

On devrait changer l'adage qui dit qu'une "hirondelle fait le printemps" pour "un français fait le printemps".

:D

dimanche 23 mars 2008

mercredi 19 mars 2008

Sus aux ostrogoths!!

À 9h30 hier matin, je sors à peine de la douche qu'on sonne à la porte... c'est le facteur qui m'apporte du courrier enregistré...

Un envoi tout-à-fait charmant de mon proprio qui m'annonce une augmentation de loyer de 40$!

Je sais qu'il n'a pas le droit, je sais que je peux contester à la Régie du logement (ce que j'ai bien l'intention de faire)... ce dont je ne reviens pas c'est comment ça se passe dans sa tête pour qu'il croit ferme pouvoir agir de la sorte... tout le monde sait que la Régie permet au maximum 2.5% d'augmentation et encore faut-il qu'il y ait eu des travaux! Or rien n'a été fait depuis trois ans!

J'en ai vraiment marre des ostrogoths qui s'achètent des maisons qu'ils n'ont pas les moyens de payer et qui mettent sur leurs locataires le fardeau de leur hypothèque! Se loger n'est pas un luxe! C'est un besoin fondamental et un droit qu'on tous les êtres humains, câlisse!

Lorsque je regarde les logements annoncés sur internet et que je vois des 2 1/2 à 600$ (et c'est pas dans les plus chers) je suis révoltée!!

L'appât du gain est vraiment le plus gros furoncle sur le visage de l'humanité.

:(

samedi 15 mars 2008

Fondants hydratants pour la douche (ou le bain).

Depuis le temps que je voulais les essayer... De plus avec cet hiver qui n'en finit plus, j'ai la peau chèche, archi-chèche...

On en parle et en vante les mérites presque partout. Des fondants qui au contact de l'eau et de la peau, se transforment en lait hydratant... tout simplement G É N I A L !

Aujourd'hui j'avais le temps et un peu d'énergie. J'ai suivi le lien donné par Tartopom qui menait chez Réo et voilà!

J'ai maintenant mes fondants! Le congé de Pâques n'étant pas loin, j'ai choisis mon moule à mini lapins.



J'ai suivi la recette donnée par Réo à deux détails près : j'ai substitué l'huile de coco qui assèche terriblement ma peau pour de l'huile d'olive que ma peau adore et l'huile de macadamia que je n'avais pas pour de l'huile d'avocat.

J'ai ajouté un mélange d'huiles essentielles qui trainait dans mon tirroir et dont j'ai oublié la composition (je fais ça parfois, de pas noter mes inventions... pas fort, je sais) mais qui sentait très bon!

Ma peau est douce et je sens bon!

Merci Réo!

jeudi 13 mars 2008

Mon soutif sent la France!

Un de mes premiers souvenirs olfactifs de Paris est l'odeur de la lessive "Le Chat". Chez mes amis parisiens, il y a toujours ou presque de la lessive qui sèche. C'est la première odeur que j'ai perçue à mon arrivée chez eux lors de mon premier voyage en France en novembre 2003 et pour moi c'est l'odeur de la France (c'est plus ragoûtant que l'odeur du pipi!) ... c'est niaiseux mais c'est comme ça.

Comme la madeleine de Proust, l'odeur d'une lessive faite avec "Le Chat" éveille en moi une multitude de souvenirs...

Ce matin, j'ai sorti des sous-vêtements qui avaient été lavés pendant mes vacances chez mes amis... Et PAF!!! L'odeur m'est arrivée en pleine tronche!

J'ai voulu m'en rapporter un tit contenant pour mes moments de grande nostalgie mais je m'y suis prise à la dernière minute et j'en ai pas trouvé...

:(

J'ai deux ou trois trucs qui vont sentir la France un tit bout et ensuite... finito!
Vive "Le Chat"! Vive la France!!

lundi 10 mars 2008

ZE sac réutilisable!

Quand on est court sur pattes, il n'est pas évident de trouver sac à son bras! La plupart des sacs réutilisables offerts sont souvent munis de poignées beaucoup trop longues avec le résultat que le sac traine par terre... pas top!

En balade dans le Marais (un de mes quartiers préférés de Paris!) mon ami et moi sommes entrés dans une petite cuisinerie pour acheter un sac semblable à celui que sa mère s'était procuré et que sa petite nièce trouvait bien joli. J'en trouvai un plutôt sympa et mon ami me l'a offert.



Ce sac est parfait! Super solide, logeable à souhait (j'ai pu y placer une tite épicerie de taille respectable) et poignées juste assez pour y glisser confortablement la main.

Faut que je retourne à Paris pour m'en procurer un autre! L'équilibre, c'est important!

:p

P.S. J'ai oublié de vous dire que ces trop mimi sacs sont offerts en plusieurs versions d'illustration ... un poireau qui dit "j'aime pas poireauter", des pommes de terre, des poissons et plusieurs autres légumes et fruits... vraiment sympa comme concept.

Une tite recherche sur mon ami Google m'a permis de constater que la conceptrice de ces sacs est aussi responsable du design de plein d'autres trucs que j'ai vu à Paris et que j'ai trouvé sympa!! Voyez par ici...

dimanche 9 mars 2008

Piégée par la bonne conscience!

Il fait aujourd'hui un temps radieux! Un soleil magnifique!!

Je suis d'un naturel hyper casanier mais je me dis : "c'est pas raisonnable de rester encabannée par un temps pareil, il faut sortir un peu, même si j'en ai pas envie".

Je m'habille donc pour aller faire quelques tites courses...

Môman!

L'escalier est ensevelli sous presqu'un mètre de neige... Le retour à la dure réalité québécoise me frappe en pleine tronche!



J'emprunte donc la pelle du voisin et me met à l'oeuvre...




Ouais bon, c'est pas une job qui va gagner un prix d'excellence mais au moins on peut monter et descendre l'escalier.

Après, j'étais bien trop claquée pour aller où que ce soit! De toutes façons, la chenille n'étant pas passée, les trottoirs ont impraticables alors...


Sofa, here I come!!


:p

samedi 8 mars 2008

Déjà...

À peine envolée pour Paris, me voici déjà de retour. *soupir*

Ce fut un voyage extrêmement agréable. Pas tout-à-fait celui que j'avais planifié mais merveilleux quand même.

Les amis qui m'hébergent attendaient un petit pour le 17 mars. Pressé de voir le monde (je me plais à dire qu'il voulait surtout me rencontrer :p ), il est né un mois plus tôt, soit le 17 février, la veille de mon arrivée!!

Papa étant en formation la semaine pour encore deux semaines, je suis restée avec maman après l'avoir accompagnée lors de sa sortie de la maternité.

Ma première semaine à Paris fut donc une semaine de "catinage" et c'était merveilleux. Cela m'a permis aussi de passer beaucoup de temps avec mon amie qui d'habitude travaille de longues heures la semaine.

La semaine et demi restante de mon séjour fut passée à visiter la Conciergerie, Cluny, L'Orangerie, le Panthéon, les rues, les ponts, et les jardins du Luxembourg...
J'ai aussi eu l'immense plaisir de rencontrer la Bergamote d'outre-mer! Oui, oui... l'illustre diva des desserts! On a déjeuné ensemble, on s'est promenées et on a eu bien du plaisir à faire connaissance.



Le retour est difficile, le décalage horaire frappe fort!

En plus, je quitte ce genre de paysage :





Pour revenir à ceci!






J'adore vraiment Paris, à un point tel que si on me téléphonait pour me dire "on a un boulot et un appart pour toi, on t'attend", ben je débarquerait le lendemain!!

Enfin...

Mes amis, s'étant acheté une nouvelle caméra m'ont donné leur vieille... je ne suis pas encore bien habile, mais pour ceux que ça interessent, mes photos sont ici.